Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 septembre 2012 4 06 /09 /septembre /2012 11:14

La procédure en place en cas de meurtre a montré une faille qui va peut être avoir des conséquences psychologiques sur la petite fillette rescapée.

Il faut en effet ne rien toucher, modifier ou déplacer avant l'arrivée des experts, qui dans cet évènement sont parvenus sur les lieux 8 heures plus tard.

Un examen rapide mais scrupuleux par les personnes qui ont "sécurisé" la scène du crime aurait peut être pu faire découvrir la fillette ne serait ce qu'en appelant.

Je ne met nullement en cause les différents corps de police mais ceux qui ont écrit la procédure a appliquer en cas de crime. 

Partager cet article

Repost 0
Published by JACQUES-AMBROISE - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

kinou31-36:0059: 07/09/2012 14:28


Ne soupçonnant pas la présence de la petite, ils ont dû estimer que dans l'état où étaient les victimes, ça pouvait attendre. Mais, n'y a-t-il donc pas de police scientifique plus près ??? Enfin,
l'avenir de cette enfant s'annonce bien sombre et, c'est bien ça le plus terrible.

anto 06/09/2012 17:00


Il est evident qu'il faut réformer cette procédure .

Florentin 06/09/2012 15:47


Le mieux est évidemment l'ennemi du bien. Et, ici, ça prend une connotation particulièrment horrible !

  • : Jacques Ambroise à votre service
  • Jacques Ambroise à votre service
  • : Au jour le jour
  • Contact

Recherche