Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mai 2013 1 06 /05 /mai /2013 15:39

Pour mon travail, il y a une vingtaine d'années, j'ai été amené à me rendre en Corse pour y rencontrer des personnes qui travaillaient dans la même société que moi.

A l'arrivée à l'aéroport de Bastia Poretta, un de mes collègues que je ne connaissais pas était à m'attendre.

Première bizarrerie, au lieu de passer avec tous les passagers, il m'a fait signe (il m'avait reconnu sur un signe particulier dont j'ai seul l'avantage de trimbaler avec moi) et m'a dit de passer par un coin ou il n'y avait pas de service de sécurité après avoir fait un grand salut au policier de faction, je lui l'ai dit et il m'a répondu "Mais ils me connaissent".

Deuxième bizarrerie, lorsque j'ai mis mon bagage dans son coffre, je lui ai fait remarqué la présence d'un fusil de gros calibre, à cette époque la chasse n'était ouverte nulle part.
J'ai demandé la raison de la présence de cette arme et il m'a dit "C'est pour la chasse au sanglier", je lui ai répondu "Mais la chasse n'est pas ouverte ?" et là, la réponse magistrale à laquelle on ne peut pas répliquer "Et tu crois que les sangliers le savent ?".

Troisième bizarrerie, la première nuit j'ai été réveillé par une explosion, il parait que c'est très courant dans la région, j'ai demandé le lendemain matin au tenancier de l'hôtel ce qui s'était passé, il m'a répondu"Ça dû sauter dans les environs" et de rajouter "Ça fera du travail pour les cimentiers".

La Corse est un pays merveilleux avec des paysages magnifiques mais il y a des choses qu'en tant que "continental" il est difficile voire impossible de comprendre.

Allez, salut Antoine et André.

Partager cet article

Repost 0
Published by JACQUES-AMBROISE
commenter cet article

commentaires

  • : Jacques Ambroise à votre service
  • Jacques Ambroise à votre service
  • : Au jour le jour
  • Contact

Recherche