Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 septembre 2012 5 14 /09 /septembre /2012 09:02

Depuis l'annonce de la reprise d'un supermarché par une autre enseigne, le personnel est en droit de se demander à quelle sauce il va être mangé.

Rien n'est moins sur quant à des licenciements qui sont souvent le corollaire de ce genre de transactions.

Ce qui est bizarre, c'est l'empressement de certains employé(e)s à se tourner vers les syndicats soit pour y adhérer, soit pour se renseigner.

Ce sont d'ailleurs ces mêmes personnes qui, il n'y a pas encore très longtemps, faisaient de l'antisyndicalisme primaire lorsque l'enseigne avait décidé d'ouvrir ses portes le dimanche matin soi disant pour sauver le magasin.

Partager cet article

Repost 0
Published by JACQUES-AMBROISE - dans Vie locale
commenter cet article

commentaires

Florentin 14/09/2012 20:32


Tel qui rit vendredi, dimanche pleurera ...

  • : Jacques Ambroise à votre service
  • Jacques Ambroise à votre service
  • : Au jour le jour
  • Contact

Recherche